Maisson de Quartier des 3 Pilier

Maisson de Quartier des 3 Pilier
27 rue de Pontgivart, Reims

mercredi 5 juillet 2017

Le timbre Benjamin Franklin Z-Grill 1868 se fait Las Vegas!




Bon d'accord, la philatélie dans cette série télé n'échappe pas à la caricature et encore moins les clichés sur le caractère des philatélistes! Mais bon, je n'ai pu m'empêcher de lancer une œillade  amusée aux enfants et à ma femme en regardant la télévision. Et en outre, les producteurs n'on pas présenté l'objet de notre passion sous son meilleur jour. 
J'ai eu le temps de remarquer la reproduction du timbre français de 1939 commémorant le cinquantième anniversaire de la tour Eiffel référencée sous le numéro 429 du catalogue Yvert & Tellier.
La chronique française sur l'épisode 107 de la 5° saison de la série n'est pas plus éclairé au vu des recherches sur le net. Le timbre américain est dénommé "Mixed Grill", plus connu des cuisiniers que des philatélistes.
Enfin, Google me dirige sur du sérieux, le site de Patrick Vattier, négociant-expert en philatélie : Timbres Rares.

Mais ne boudons pas notre plaisir de voir notre passion suggérée sur une série grand public fut elle américaine, dont Télé Loisir nous en informe.


mercredi 8 mars 2017

8 mars, Journée Internationale de la Femme.


C'est aujourd'hui la journée de la femme, donc on oubli pas la bise à sa femme, sa compagne, sa maman, sa tata, sa cousine, sa voisine, sa copine, etc...


Tous droits réservés
 Dessiné par Gorges Lacroix
 source phil-ouest

Tous droits réservés
Création graphique de Miss.Tic Mis en page par Aurélie Baras
source phil-ouest



mercredi 14 décembre 2016

14 décembre 1911, 105° anniversaire de la première expédition à avoir atteint le pôle Sud.

Dépendances de Ross (Nouvelle-Zélande) 2011
d'après Wellington Vertigo
source Catawiki

Vers 15 heures, Roald Amundsen plante le drapeau norvégien au pôle Sud, coiffant le Britannique Robert Scott au poteau.

Cette victoire est l'aboutissement d'une fantastique expédition impliquant 19 hommes et une centaine de chiens de traîneau. Le plus ahurissant dans cette épopée, c'est que Roald Amundsen ne vainc le pôle Sud que par dépit. En effet, c'est à l'assaut du pôle Nord que s'apprête, en 1909, Roald Amundsen, surnommé « le dernier des Vikings ». Il en rêve depuis l'enfance. Il apprend alors que les deux Américains Robert Peary et Frederick Cook l'ont devancé. Le voilà effondré. Tant d'efforts réduits à néant. Que faire ? Il décide aussitôt de se rabattre sur le pôle Sud qui reste encore à conquérir ; mais il ne faut pas tarder, car le Britannique Robert Falcon Scott est dans les starting-blocks. Roald Amundsen change ses plans dans le plus grand secret, car il craint que ses souscripteurs – le roi du Danemark et de nombreux Norvégiens – lui retirent leur aide financière devant ce changement d'objectif. En outre, il ne veut pas alerter Scott qui pourrait accélérer ses préparatifs. source Le Point

plus de timbre sur le sujet ici
Wikipédia nous conte Roald Amundsen
et la page de l'émetteur du timbre poste et
le Doodle de Google célèbre l'expédition au pôle sud

vendredi 9 décembre 2016

9 décembre 2016, Kirk douglas fête ses 100 ans!

bloc feuillet émis par la République du Mali en 1994

Kirk Douglas, le survivant de l'âge d'or d'Hollywood !

Spartacus, 20 000 Lieues sous les mers, Règlement de comptes à O.K. Corral, Les Sentiers de la gloire, son nom figure au générique de 80 films. Nombre d'entre eux ont marqué l'histoire du cinéma. Le légendaire Kirk Douglas, un géant d'Hollywood, doit fêter ce vendredi ses 100 ans en grande pompe. Celui qui fut nommé trois fois aux Oscars, avant de recevoir finalement une statuette d'honneur pour l'ensemble de sa filmographie, a prévu de célébrer son centenaire lors d'une fête en Californie organisée par son fils Michael Douglas et l'épouse de celui-ci Catherine Zeta-Jones, tous deux également de grands noms de Hollywood. Quelque 200 amis et membres de sa famille sont attendus. source Le Pont.

mercredi 7 décembre 2016

Le 7 décembre 1676, le journal des savants accrédite les travaux de Ole Romer.

Danemark 1944
d'après Johannes Britze
source Catawiki

S'il n'a pas déterminé la vitesse de la lumière avec précision, l'astronome danois Ole Christensen Rømer a fait considérablement avancer la science grâce à l'observation d'un satellite de Jupiter.


Google a décidé ce mercredi 7 décembre de rendre hommage à l'astronome danois Ole Römer, qui a été le premier à mesurer scientifiquement la vitesse de la lumière. Même s'il s'était trompé, car il ne disposait pas d'équipements suffisamment précis, il a prouvé au monde que la lumière avait une vitesse. L'humanité pensait jusqu'alors que celle-ci était instantanée, pas mesurable.

Au début de sa carrière, Rømer s'est efforcé de créer de nouvelles méthodes et faire des observations dans le but de confirmer l'hypothèse de Copernic à propos des parallaxes stellaires. Il a également construit des modèles montrant la rotation des lunes de Jupiter autour de celle-ci, et le mouvement de la Lune autour de la Terre. En 1676, travaillant sur les éclipses du satellite Io de Jupiter, il remarqua que ces événements se produisaient tantôt « à l'heure prévue » (ses prévisions selon les lois de Kepler se vérifiaient), tantôt 10 minutes en avance, et d'autres fois 10 minutes en retard (Io effectue une révolution autour de Jupiter en 1,77 jour terrestre, les décalages sur une révolution étaient donc de l'ordre de 10 secondes, pour une plus grande précision, il calcula des décalages sur plusieurs années). Il sut trouver l'explication de ce mystère, en considérant les positions respectives de la Terre et de Jupiter par rapport au Soleil. En septembre 1676, il annonça que l'éclipse d'Io prévue le 9 novembre se ferait avec 10 minutes de retard. Le succès fut complet, et un compte-rendu fut publié dans Le journal des savants le 7 décembre. Il n'a pas donné de valeur à la vitesse de la lumière, du moins au sens où nous l'entendons actuellement ; toutefois il précise qu'il faut 22 minutes à la lumière pour parcourir une distance égale au diamètre de l'orbite de la Terre. À son époque, ce diamètre n'était pas connu avec précision, et l'on sait maintenant que la lumière met un peu plus de 16 minutes pour parcourir le diamètre de l'orbite terrestre et non 22 minutes.


pour en savoir plus :
par Oncle Dom